Rétrospective Israël autrement (2007 à 2009)

Publié le par franceisraeldijon


 
 
 

Décembre 2009 - Succès pour les journées Israël autrement 2009

 

Du 25 novembre au 6 décembre 2009 se déroulaient à Dijon, la troisième édition des journées « Israël autrement», à l'initiative de la section dijonnaise de l'association France-Israël. L'occasion de faire découvrir au grand public un autre regard sur Israël.


L’évènement organisé par France-Israël Dijon tous les deux ans a rencontré un vif succès auprès du public dijonnais et même au-delà de la région. Tout au long de cette semaine placée sous le signe de l’amitié entre la France et Israël, plus de deux mille personnes se sont rendues aux nombreuses activités proposées à Dijon.


On retiendra notamment deux soirées au Cinéma Devosge autour des films Ultimatum et D’une seule voix en présence de Xavier de Lauzanne, son réalisateur ; un concert de la chanteuse Yasmin Lévy au Théâtre des Feuillants et pas moins de sept conférences comme la rencontre médicale organisée au Centre G.-F. Leclerc, centre anti-cancer de Dijon, en présence du Pr. Myriam Ben Arush ; un débat à Sciences Po Dijon autour du documentaire France-Israël, je t’aime moi non plus ou encore la rencontre avec les agences de voyage locales au Conseil Général sous l’égide de l’Office National Israélien du Tourisme. Sans oublier la conférence sur le développement durable de MM. Frédéric Nordmann et Reuven Namaat (KKL) ainsi que celle sur la désinformation de Charles Meyer et Deborah Wolkowicz (AFI).

 

L’inauguration de ces journées s’est déroulée au Cellier de Clairvaux à Dijon devant près de 150 personnes en présence de Daniel Shek, Ambassadeur d’Israël en France, qui a rencontré dans la journée les principaux acteurs politiques et économiques de la région, du Préfet de Région, de MM. Jean Kahn et Fred Rothenberg (Association France-Israël/Alliance Général Koenig), François-Xavier Dugourd (Conseil Général), de Mmes Perrine Dufoix (Fondation France-Israël), Elisabeth Biot (Ville de Dijon) et Françoise Tenenbaum (Conseil Régional).

 

Une soirée « Voyage au cœur d’Israël » clôturait cette semaine autour d’un repas ponctué par des animations culturelles de qualité réalisées par les comédiens Robert Bensimon et Corine Thézier, les musiciens Ophir Lévy et Nicolas Portnoï et les danseuses de la troupe universitaire Luna del Oriente. Un éclairage particulier était aussi donné sur l’action de l’Ecole Hattie Friedland de Jérusalem, en présence de Josiane Sberro, vice-présidente de Primo-Europe, et d'Elie Roubah, réalisateur, et des enveloppes-surprises pouvaient être acquises pour la soutenir financièrement.

 

Deux expositions ont permis d’attirer les visiteurs : Face-à-Face de la Fondation France-Israël et Regards sur Israël de Paule Fumoleau (Fuggio), artiste plasticienne dijonnaise. Du 30 novembre au 6 décembre, le public pouvait découvrir l’action des associations et acquérir vins israéliens, livres, CD’s, produits de la Mer Morte, … au détour des stands prévus à cet effet et animés par de nombreux bénévoles.

 

Dès la fin de cet évènement, le sourire de Monique Thébault, cheville ouvrière de ces journées et vice-présidente de FI Dijon, semblait annoncer un bilan globalement positif.

 

Rendez-vous semble d’ores et déjà pris pour 2011 …


 

Découvrez l'album détaillé en images des 3e journées Israël autrement


4 décembre 2009 : Israël autrement - Une femme d’exception honorée à Dijon

 

Le 4 décembre 2009, une cérémonie importante avait lieu dans les salons de l’Hôtel de Ville de Dijon dans le cadre des journées « Israël autrement ». Le professeur Myriam Weil Ben Arush recevait des mains du Sénateur-Maire les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur. L’occasion de revenir sur le parcours de cette femme d’exception d’origine dijonnaise.

 

Myriam Ben Arush est pédiatre cancérologue à l’Hôpital Rambam à Haïfa et présidente nationale de la société de cancérologie pédiatrique en Israël.

 

Née à Gray (Haute-Saône), après des études de médecine à Dijon, la jeune femme qui rêvait de devenir médecin l’est à l’âge de 22 ans. Diplômée en cancérologie pédiatrique à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal (Canada), elle émigre en Israël en mars 1985. En charge du service de cancérologie pédiatrique à l’hôpital d’enfants Meyer/Rambam, elle est à l’origine de la création d’un service d’hospitalisation, d’un hôpital de jour, d’une unité de greffe de moëlle, du service de consultation et d’un hôtel d’accueil pour les familles. Le service au sein duquel elle dirige une équipe de 70 personnes dessert la population du nord d’Israël (1,5 million d’habitants) - qui en était jusqu’ici dépourvu - et reçoit chaque semaine de nouveaux patients âgés de 1 mois à 20 ans. Elle est aussi l’auteur de nombreuses publications dans des journaux et brochures internationales et a été nommée en 1999 professeur agrégée en cancérologie pédiatrique du Technion et obtenu la même année le prix du « meilleur médecin » d’Israël.

François Rebsamen, Sénateur-Maire de Dijon, a retracé le parcours de cette femme d’exception devant de nombreuses personnalités civiles et militaires, sans oublier les nombreux amis ou anciens collègues du Professeur Ben Arush ainsi qu’une grande partie de sa famille qui vit à Dijon (notamment sa mère et sa sœur) à l’exception de son mari et de ses deux filles qui vivent avec elle en Israël. Dans son discours prononcé après avoir reçu la Légion d’Honneur, Myriam Ben Arush, très émue, a indiqué qu’elle a toujours eu la volonté d’« apprendre la vie », d’ « apprendre les autres » et que son action démontre qu’une « cohabitation est possible entre les peuples ». « Quand un enfant juif et un enfant palestinien se trouvent dans la même chambre, il n’y a pas de problème, y compris au niveau des familles, qui sont confrontées toutes les deux à la même épreuve » raconte-t-elle avec cœur et détermination.

 

Ceux qui la connaissent ou qui l’ont côtoyé saluent le courage et la compétence de cette femme toujours souriante et attentionnée qui cite volontiers Saint-Exupéry pour résumer son extraordinaire parcours de vie : « Dans la vie, il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche: il faut les créer, et les solutions suivent ».

 

Ce jour-là, à Dijon, c’est véritablement une femme d’exception qui voyait son action ainsi récompensée.

 

 

Septembre 2009 : Découvrez le programme détaillé des journées « Israël autrement - Un autre regard sur Israël » qui auront lieu à Dijon du 25 novembre au 6 décembre 2009

 

Télécharger le programme détaillé des journées en PDF


Télécharger l'affiche des journées en PDF en cliquant ici


Pour cettte 3e édition des journées «Israël autrement », à l’initiative de l’association France-Israël Dijon, de nombreux partenaires associatifs et institutionnels ont souhaité mettre l’accent sur des aspects trop souvent ignorés de la société israélienne : la vie culturelle, le tourisme, la médecine, le développement durable, ... L’occasion de découvrir un autre regard sur Israël !

Horaires d’ouverture au public - Salle haute du Cellier de Clairvaux


- du mardi 1 décembre au vendredi 4 décembre :


de 10 heures à 12 heures, de 14 heures à 18 heures


- les 5 et 6 décembre : de 10 heures à 18 heures


MERCREDI 25 NOVEMBRE


ISRAËL AUTREMENT ... LE CINEMA

> CINEMA DEVOSGE (6, rue Devosge)


20 h – Présentation de l’histoire du cinéma israélien par Ophir Lévy, enseignant en esthétique cinématographique à l’Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle, suivie de la projection du film franco-israélien "Ultimatum" (réalisé par Alain Tasma, 2009).

 

Ouvert au public - Entrée : 4,50 €


JEUDI 26 NOVEMBRE


> CONSEIL GENERAL DE LA COTE-D’OR (Salle d’honneur de la Cité départementale Henry Berger) - Rue Joseph Tissot


14 heures - 16 heures : Rencontre réservée avec l’Office National Israélien du Tourisme

19 heures - 21 heures : Rencontre réservée aux professionnels du tourisme avec l’Office National Israélien du Tourisme


SAMEDI 28 NOVEMBRE


> CINEMA DEVOSGE (6, rue Devosge)


20 h - projection du film « D’une seule voix » en présence du réalisateur Xavier de Lauzanne accompagné de l’intervenant principal du film

 

Ouvert au public - Entrée : 4,50 €


LUNDI 30 NOVEMBRE


> CELLIER DE CLAIRVAUX (salle basse - Boulevard de la Trémouille)


18 h : Inauguration officielle en présence de Son Excellence l’Ambassadeur d’Israël en France
Daniel SHEK et de Madame Nicole GUEDJ, ancienne Ministre, Présidente de la Fondation
France-Israël (sous réserve) - Vernissage de l'exposition "Regards sur Israël" de Paule Fumoleau

19 h : Conférence de Son Excellence l'Ambassadeur d'Israël en France

suivie d'un cocktail inaugural


Sur invitation


MARDI 1er DÉCEMBRE


> CELLIER DE CLAIRVAUX (salle basse - boulevard de la Trémouille)


ISRAËL AUTREMENT … LA PRESERVATION DE LA PLANETE


10h 30 - « Préservation de la planète » en partenariat avec la Chambre et de Commerce et d’Industrie France-Israël Rhône-Alpes


- Présentation du projet Better Place et de l’automobile électrique de demain, par Matthieu TENENBAUM, Directeur de programme adjoint véhicules électrique chez Renault


> THEATRE DES FEUILLANTS (rue Condorcet)


CONCERT


20 h 30 : concert de Yasmin Lévy, dans le cadre de la programmation culturelle de l’Association Bourguignonne Culturelle (ABC)


 

Renseignements et inscriptions : ABC - 4 passage Darcy - 21000 Dijon - www.abcdijon

.org


MERCREDI 2 DÉCEMBRE


> CELLIER DE CLAIRVAUX (Salle basse - Boulevard de la Trémouille)


15 h – 17 h : ateliers récréatifs pour les enfants, initiation à la danse israélienne par la Luna del Oriente,

 

goûter

Ouvert au public (présence des parents souhaitée)


> SCIENCES PO DIJON - Amphithéâtre Danube (14 avenue Victor Hugo)


ISRAËL AUTREMENT … les relations entre la France et Israël

 

19 h 30 – Rencontre-débat autour du film documentaire « France-Israël : je t’aime moi non plus » (2006, soutenu par la Fondation France-Israël et réalisé par Gérard Benhamou/Kuiv Production)
avec François THUAL, professeur de géopolitique

Ouvert au public

JEUDI 3 DÉCEMBRE

> Centre Georges-François Leclerc - Amphithéâtre

ISRAËL AUTREMENT … LA MEDECINE


14 heures – 16 heures 30 : rencontre sur le thème

« Regards croisés sur la médecine : Israël, terre des nouveaux défis du XXIe siècle »

.- intervention du Pr. Myriam BEN ARUSH, Pédiatre Cancérologue (Hôpital Rambam de Haïfa, Israël) : "Les progrès réalisés dans le cancer de l’enfant : point sur la recherche appliquée en Israël"

 
- présentation du Technion par Muriel TOUATY, directrice de l'association Techion France

 

- intervention du Professeur FUMOLEAU, directeur du Centre George-François Leclerc (Dijon)

 

 

> CELLIER DE CLAIRVAUX (Salle basse - Boulevard de la Trémouille)


ISRAËL AUTREMENT … LA DÉSINFORMATION


20 heures 30 : Conférence sur le thème « La désinformation sur Israël : manipulation de l’opinion publique » par Charles MEYER, vice-président de France-Israël, avocat au Barreau d’Israël suivie d’une intervention de Deborah WOLKOWICZ-BREILLAT sur « Israël et l’ONU » (collection « Israël les pieds dans les plats ») - Ouvert au public

 

 

- 20 h 30 : rencontre-débat ouverte au public

 

VENDREDI 4 DÉCEMBRE


> PALAIS DES DUCS ET DES ETATS DE BOURGOGNE (Salle des Etats - Cour de Flore)


CÉRÉMONIE


11 heures 30 : Remise de la Légion d’Honneur à Myriam BEN ARUSH, pédiatre cancérologue d’origine dijonnaise (Hôpital Ram Bam de Haïfa, Israël) par M. François REBSAMEN, Sénateur-Maire de Dijon


> CELLIER DE CLAIRVAUX (Salle basse - Boulevard de la Trémouille)


14 h 15 : Projection du film documentaire «N’est pas sourd celui qu’on croit» (juillet 2003) en présence du réalisateur Elie ROUBAH et présentation de l’Ecole Hattie Friedland animée par Josiane SBERRO, Vice-Présidente de Primo-Europe.

 

SAMEDI 5 DÉCEMBRE


> CELLIER DE CLAIRVAUX (Salle basse - Boulevard de la Trémouille)


19 h 30 : «Voyage au cœur d’Israël »


Au cours de cette soirée, France-Israël vous propose de découvrir les différents aspects de la vitalité culturelle d’Israël.


Programme :

 
- récits de voyages d’écrivains français à Jérusalem et lettres d’Israël (lecture par Robert BENSIMON et Corinne THEZIER)


- musique yiddish et orientale


- danses par la Luna del Oriente


- repas


Sur inscription

DIMANCHE 6 DÉCEMBRE 2009


> CELLIER DE CLAIRVAUX (Salle basse - Boulevard de la Trémouille)


ISRAËL AUTREMENT … LE DEVELOPPEMENT DURABLE


14 h 30 : rencontres sur le thème « Réalisations et projets de l'institution Sionisme centenaire en matière de développement durable, et protection de l'environnement »


- présentation du Keren Kayemet Leisrael (KKL) par Reuven NAAMAT, Délégué Général du KKL en France, et Dr Frédéric NORDMANN, Président du KKL France

 

 

> CELLIER DE CLAIRVAUX (Salle haute - Boulevard de la Trémouille)

EXPOSITIONS PERMANENTES

 

« FACE À FACE » (2007, Fondation France-Israël)


L'exposition "Face à Face" de la Fondation France-Israël offre un aperçu impressionniste des relations complexes entre la France et Israël, des relations qui se poursuivent déjà une soixantaine d'années. L'exposition souhaite exprimer la richesse de la texture de la coopération dans les domaines et aux niveaux les plus divers et variés, une coopération continue et constante entre institutions aussi bien qu'au niveau personnel.

Paule FUMOLEAU (FUGGIO), artiste peintre et sculpteur


Horaires d’ouverture au public :

 
- du mardi 1 au vendredi 4 décembre : de 10 à 12 heures, de 14 à 18 heures

 

- les 5 et 6 décembre : de 10 heures à 18 heures

 

Pour plus d'informations


- site internet : www.france-israel-dijon.org - e-mail : franceisraeldijon@wanadoo.fr


- téléphone : 06.13.07.10.65 ou 06.18.03.28.44


- adresse : France-Israël Dijon - Maison des Associations - Boîte DD2 - 2, rue des Corroyeurs - 21068 DIJON CEDEX


Découvrez chaque jour un compte-rendu en images des conférences, animations, ... des journées "Israël autrement"

 

MERCREDI 21 NOVEMBRE 2007 : "ISRAEL AUTREMENT" FINIT SUR UN NOUVEAU SUCCES !


Dernier jour pour "Israël autrement". La pluie tombe sur Dijon. Un triste sentiment de mélancolie envahit peu à peu les bénévoles ... En début d'après-midi, de nouvelles et jeunes têtes poussent la porte du 1 rue Monge ... ils viennent malgré le temps maussade et gris pour l'après-midi récréatif proposée aux jeunes générations. Pour les plus petits, la présence des parents était souhaitée. Différents ateliers étaient proposées :

- un atelier de langues comparatives (hébreu, arabe anglais et leurs équivalences en Français); cet atelier a permis d'apprendre quelques mots de façon succinte en ivrith, en arabe et en anglais, en même temps ils ont pu prendre conscience que la démocratie israélienne permet à toutes les populations de s'exprimer dans leur langue propre et l'hébreu bien sûr;

 

- un atelier de chants , plutôt dédié aux plus jeunes d'entre eux, où ils ont pu apprendre à accueillir leurs amis en chansons folkloriques;

- un atelier en association avec le KKL, afin de démontrer le travail écologique accompli de tous temps , de démontrer l'importance qu'a l'arbre en Israel et de sensibiliser le jeune public aux questions de préservation de l'eau , matière précieuse.

 

A l'issue des ateliers, les jeunes ont pu profiter des pâtisseries, des dattes et des boissons servies à cette occasion par leurs animatrices d'un après-midi qui ont été une fois de plus formidables et accueillantes.

Le moment fort de la journée - et sans doute l'un des plus intenses de ces journées au service de l'amitié entre la France et Israël - résidait dans la conférence de Frédéric ENCEL, docteur en géopolitique qu'il n'est plus besoin de présenter désormais tant la qualité de ses travaux a permis - pour reprendre un sous-titre de l'un de ses ouvrages - de "sortir des fantasmes" sur les questions liées à l'Etat d'Israël et au Proche-Orient.

 

 

Frédéric ENCEL a exposé brillamment ses analyses sur l'évolution de la géopolitique de cet Orient compliqué vers lequel le Général de Gaulle allait "avec des idées simples" et évoqué l'actualité (Annapolis, ...).

 

Le public semblait très largement conquis par l'exposé de Frédéric ENCEL, sans tabou ni langue de bois; un discours de clarté et de vérité, que le public venu nombreux (soit près de 120 personnes) a pu prolonger par le jeu des questions-réponses.

 

A l'issue de la conférence, les participants ont pu se faire dédicacer les nombreux ouvrages publiés par l'invité de France-Israël Dijon pour conclure les journées.

 

 

Un buffet sucré attendait à la sortie le public qui n'a pas hésité à poursuivre ses discussions, échanger ses analyses, ses remarques autour d'un verre et de quelques douceurs préparées par une équipe féminine, sympathique et efficace.

 

MARDI 20 NOVEMBRE 2007 : LA FOLIE KLEZMER S'EMPARE DU THEÂTRE DES FEUILLANTS


Avant-dernier jour de l'édition 2007 d'"Israël autrement". La fréquentation des stands d'Esterno a été la même qu'hier soit plus de 20 visiteurs et l'ambiance entre bénévoles reste toujours amicale et la bonne humeur règne dans toutes salles de l'Hôtel Bouchu.

 

L'Evènement de ces journées résidait sans doute dans le concert proposé par la saison culturelle de l'Association Bourguignonne Culturelle au Théâtre des Feuillants à 20 heures 30 : celui de David KRAKAUER. France-Israël Dijon avait souhaité inscrire cette soirée dans le programme "Israël autrement" et obtenu le soutien de Messieurs Claude KAROUBI et Thierry MACIA, respectivement Président et Directeur de l'A.B.C (et nous les en remercions).

 

En avant, la "folie klezmer" de David KRAKAUER !

 

David KRAKAUER entouré par sa bande du "Klezmer Madness" :

Will Holshouser, Sheryl Bailey, Michael Sarin, Nicki Parrott, and Socalled.

 

Un clarinettiste virtuose aux sons étourdissants

 

Accès de fièvre dans la salle principale ( et rapidement comble !) du Théâtre des Feuillants: la "folie klezmer" de David Krakauer vient d'enflammer le public : des rappels à n'en plus finir, standing ovation pour un concert à la croisée des courants.

 

Extrait du site Culture jazz présentant l'artiste :

 

"Ce qui frappe chez ce clarinettiste à la technique étourdissante, c'est cette distanciation qui l'amène à plonger les racines de sa musique dans le creuset des musiques dites actuelles. Entre l'Europe de l'est d'hier et le New-York (et au delà !) d'aujourd'hui, il tente et réussit un grand écart qui pouvait être hasardeux. Il y a quelque chose d'un saltimbanque chez ce musicien : l'équilibre est tenu parce que la maîtrise est intégrée naturellement. A croire qu'il a toujours vécu avec une clarinette entre les mains !

 

Le clin d'oeil malicieux qui illustre la pochette du disque qui vient de paraître chez Label Bleu s'inscrit tout à fait dans la logique de cette musique tourbillonnante.

 

"Bubbemeises, Lies my gramma told me" risque de vous laisser un peu perplexe pour peu que vous attendiez un disque "de jazz". L'intitulé n'est pourtant pas équivoque. Il s'agit bien d'une nouvelle rencontre entre David Krakauer et SoCalled (alias J. Dolgin), un touche à tout, Professeur Tournesol de la musique jonglant entre l'électronique (samples, boîtes à rythmes...), les instruments plus traditionnels (claviers, accordéon, piano en concert), et les interventions vocales héritées du hip-hop... Les différents titres, en grande majorité basés sur des mélodies traditionnelles, sont donc abondamment trempés dans l'électronique, triturés, malaxés par la paire Krakauer/SoCalled avec la complicité des membres du "Klezmer Madness"."

 

David KRAKAUER et Monique THEBAULT

 

David KRAKAUER, Monique THEBAULT , Socalled et Madame BOUISSOU (Harmonia mundi)

 

Nicki Parrott et Daniel Lefebvre

 

Ambiance de folie donc tout au long de la soirée avec un public particulièrement motivée qui a repris les titres puis qui en a profité pour danser au pied de la scène !!!!

 

. Une vente de CD 's a ensuite lieu puis s'en suit une longue séances de dédicaces aux fans et autres publics venant à la rencontre de ce personnage hors du commun.

 

Les participants ont pu, à quelques occasions, y croiser les membres du groupe "KLEZMER MADNESS" dont Socalled et Nicki PARROTT.

 

En bref, une excellente soirée musicale et d'amitié !

 

LUNDI 19 NOVEMBRE 2007 : UNE JOURNEE BIEN REMPLIE MAIS PLEINE DE RECONTRES

 

6 heures 22 : Ivan LEVAÏ quitte l'Hôtel Sofitel - La Cloche pour prendre un train en gare de Dijon, malgré la pluie verglaçante qui s'est emparée de notre ville.

 

Au lendemain d'une journée riche en activités et en conférences, un peu de calme semblait revenu sur le siège des journées "Israël autrement" puisque désormais les horaires d'ouverture sont fixées de 14 heures à 18 heures jusqu'à mercredi. Malgré tout, plusieurs dizaines de visiteurs ont poussé la porte de l'Hôtel Bouchu d'Esterno, manifestant un vif intérêt et une certaine curiosité pour Israël. Convivialité, amitié et bonne humeur régissaient les rapports entre le public et les bénévoles et les bénévoles entre eux.

 

Le principal moment de ces journées se situait dans la soirée au Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne où malgré le fait que la Salle de Flore soir aussi froide que belle autour de Morad EL HATTAB, philosophe musulman, esprit brillant, lauréat du Prix littéraire Lucien Caroubi (Prix pour la paix et la tolérance), et du Père Alain-René ARBEZ, venu spécialement de Genève, bravant ainsi les grèves de train ... Le thème de la soirée : "Chrétienté et islam en terre d'Israël, entre Histoire et actualité".

 

 

Yannick HOPPE, Morad EL HATTAB et le Père Alain-René ARBEZ

 

Devant plus de 50 personnes, les orateurs ont ainsi démontré qu'en Israël, on pouvait exercer librement et dans le respect sa foi et ont appelé à un "voyage vers l'autre".

 

Ils se sont ensuite prêtés au jeu des questions-réponses.

 

Le débat était animé par Yannick HOPPE.

 

Quelques adhérents se sont ensuite retrouvés dans un restaurant proche de la gare, pour un moment plus privilégié avec l'un des conférenciers, qui n'avait pas manqué avant son allocution de manifester son amour pour Dijon ainsi que sa reconnaissance pour l'action de la section dijonnaise.

 

 

DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2007 : une journée pleine de rencontres autour de l'amitié France-Israël


Grande journée pour « Israël autrement » ce dimanche 18 novembre 2007 en raison d’un programme riche en conférences et en activités proposées au plus grand nombre.

 

10 heures, ce dimanche : ouverture des portes de l’Hôtel Bouchu d’Esterno, arrivée des bénévoles mais aussi d’un premier visiteur, le Général Michel DARMON, Président d’Honneur de France-Israël, ancien Président de France-Israël, qui a réussi à trouver un train en Gare de Lyon pour Dijon et qui tenait à être présent en cette journée si particulière …

 

10 heures 15 : comme le Général DARMON, d’autres responsables nationaux et locaux de l’association arrivent les uns après les autres dans la salle où se tient dans la matinée la Conférence annuelle des Présidents qui a lieu pour la première fois en province. Malgré la grève de la S.N.C.F, leur motivation est restée intacte et nombreux sont ceux qui ont tenu à être présents pour cette réunion qui selon les propos du Docteur Jean KAHN, secrétaire adjont, responsable des sections, fera date dans la vie de l’Association France-Israël. A la tribune à ses côtés, Léon PORZYCKI, Responsable des relations avec les sections régionales avec Jean KAHN, Michel FULOP, Trésorier, et Fred ROTHENBERG, secrétaire général. Daniel LEFEBVRE, Président de la section dijonnaise, a souhaité la bienvenue aux participants et dressé un constat de l’action de Dijon tout au long des mois écoulés. Il a souhaité avancer quelques pistes de réflexion pour une meilleure lisibilité du travail des autres sections et souligner la qualité de la revue France-Israël informations.

 

Fred ROTHENBERG a donné lecture du programme des activités pour le dernier semestre 2007 et le début de l’année 2008 (salon du livre dont l’invité est Israël en mars, la perspective du 60e anniversaire, …). Un colloque important aura lieu le 10 décembre 2007 à Paris (plus d’informations à la page News).

 

La parole a ensuite été donnée aux responsables des sections locales qui ont ainsi pu faire état de leurs travaux, de leurs remarques, de leurs idées : Bourges, Châteauroux, Limoges, Sarreguemines, Lyon, Rennes, Grenoble (ou une section est en train de se créer), …

 

Yannick HOPPE, Président national de France-Israël Jeunes, a lancé un appel à la jeunesse de 2007pour organiser la résistance face à la désinformation qui sévit dans nos médias et ainsi organiser dans chaque ville des sections et toucher de nouvelles cibles par le biais de cafés géopolitiques, d’internet, des journaux gratuits, par des échanges culturels, …

 

Me Gilles-William GOLDNADEL, Président national, lors de la conclusion des travaux de la matinée, a fait part, avec le talent que chacun lui connaît, de son inquiétude à l’approche de la conférence qui se tiendra dans quelques jours à Annapolis et évoqué le dossier du nucléaire iranien, le conflit israélo-arabe.

 

Les participants à cette matinée riche en contacts et en échanges ont été invités à se rendre à la salle communautaire pour un repas (une de fois de plus préparé comme il se doit et qui a suscité l’approbation de tous les palais soit près de 60 convives  !!!) au cours duquel ils furent rejoints par les autres conférenciers prévus dans la journée : Ivan LEVAÏ, Michaël BAR-ZVI et David SHAPIRA.

 

De nombreux responsables locaux de France-Israël se sont retrouvés à l'issue de la réunion aux côtés des bénévoles des journées "Israël autrement"

 

 

 

Daniel LEFEBVRE, Président de la section dijonnaise de France-Israël, aux côtés de Gilles-William GOLDNADEL, Président national de l'association

 

Daniel LEFEBVRE remettant un cadeau à Gilles-William GOLDNADEL

 

Une visite de la synagogue a été effectuée, complétant ainsi le parcours de la Chouette qui avait été suivi au cœur du centre historique par une dizaine d’amis venus pour ces journées.

 

En début d’après-midi, le Président GOLDNADEL a animé une conférence sur l’actualité au Proche-Orient et les relations actuelles entre la France et Israël.

 

Gilles-William GOLDNADEL à la tribune

 

Puis Michaël BAR-ZVI et David SHAPIRA ont traité devant une salle quasiment comble des enjeux stratégiques à l’aube du 60e anniversaire.

 

La soirée était consacrée au thème : « L’image d’Israël dans nos médias » et l’invité de France-Israël Dijon dans le salon Napoléon III de l’Hôtel Sofitel-La Cloche n’était autre qu’Ivan LEVAÏ qui a su captiver, avec simplicité et humour mais sans complaisance, près d'une centaine de personnes présentes à cette occasion.

(Retrouvez bientôt un compte-rendu plus détaillé de la conférence d’Ivan LEVAÏ)

 

 

 

 

 

 

La journée est terminée ... à demain !

 

SAMEDI 17 NOVEMBRE 2007 - En attendant "la fanfare" ... ou chroniques d'une journée "Israël autrement"


En ce samedi 17 novembre, malgré le froid glacial qui s’est emparé de Dijon depuis quelques jours, plus de 120 personnes ont visité les stands et l’exposition situés au 1 rue Monge jusqu’au 21 novembre prochain.

 

Certains responsables locaux  de l’Association France-Israël, qui ont fait le déplacement depuis Paris ou depuis leurs régions à l’occasion de la conférence des présidents qui se tiendra demain nous ont fait l’amitié de venir saluer les bénévoles et n’ont pas manqué de souligner le travail de la section dijonnaise et la qualité du programme propos lors de ces journées. On notera l’arrivée dans la matinée de Pierre GOLDFARB, Président d’ISRATIM (festival du film israélien de Paris), qui a ainsi pu invité à l’occasion les visiteurs à venir assister en nombre à la soirée de projection (en avant-première) du film « La visite de la fanfare ».

 

 

Jean-Paul et Anne-Marie SIMONIN, Pierre GOLDFARB et Monique THEBAULT

Michel FULOP, Fred ROTHENBERG, Laurence NGUYEN, Victoria SCHWARTZ, Monique GARNIER, en compagnie du Docteur BACRI, de l’équipe France-Israël de Paris, sont eux aussi passés à l’Hôtel Bouchu d’Esterno avant de rejoindre en début d’après-midi le pavillon de l’office du tourisme place Darcy pour une excursion sur la route des Grands Crus qui les a mené jusqu’à Beaune, accompagné par Daniel LEFEBVRE, Président de France-Israël Dijon.

 

Isy CEMACHOVIC et Albert HUBERFELD

 

David NAHMANI et Léa SANGLER

 

Michel BUSSIDAN et Albert HUBERFELD

Les bénévoles, sans lesquels rien ne serait possible, ont ainsi pu rendre plus concrètement l’amitié entre la France et Israël et ont passé une journée au cours de laquelle les moments d’échanges, de partage et de convivialité furent particulièrement nombreux, notamment à l’approche de la soirée consacrée à l’avant-première du film « La visite de la fanfare » au Cinéma Devosge.

 

Au détour d'un stand, ne pas oublier de passer auprès de la caissière !!!!

 

 

 

 

AVANT-PREMIERE


Le soir, avant de se rendre au cinéma pour une avant-première exceptionnelle (un mois avant sa sortie sur les écrans en France le 19 décembre prochain), et de retour d'excursion à Beaune, des responsables de section de l'Association France-Israël et des responsables nationaux ont souhaité dîner ensemble à La Concorde (Place Darcy) pour poursuivre leurs échanges et ainsi profiter un peu davantage de leur présence à Dijon ...

 

Les responsables France-Israël venus de toute la France pour "Israël autrement" se sont retrouvés pour dîner

 

Puis, ensemble, ils se sont rendus au Cinéma Devosge comme plus de 120 participants. Monique THEBAULT, vice-présidente de France-Israël Dijon, a introduit la soirée par une rapide présentation du cinéma israélien et des accords de coproduction sans oublier la présentation de l'invité de la soirée : Piere GOLDFARB, Président du festival du film israélien de Paris (ISRATIM).

 

Monique THEBAULT a rapidement présenté les accords de coproduction franco-israéliens

 

Le public s'était donné rendez-vous en nombre pour une avant-première exceptionnelle

 

Monique THEBAULT, Pierre GOLDFARB (au micro), René MONNIER

A l'issue du film qui semble avoir reçu l'adhésion du public présent, Pierre GOLDFARB a répondu aux questions de la salle, relayé par les propos de René MONNIER, professeur de cinéma.

 

Une heureuse surprise attendait les cinéphiles à leur sortie de la salle. De délicieuses pâtisseries avaient été préparées et servies par les amies Simone, Jocelyne, Céline, Hélène et Myrna ...

 

Difficile de ne pas succomber face à ces merveilles !

 

Un public conquis tant à la sortie du film que par la suite des évènements

Là aussi, l'occasion d'un cinéma "autrement" !

 

 

VENDREDI 16 NOVEMBRE 2007 - Inauguration des journées « Israël autrement » : déjà un succès !


La soirée consacrée au tourisme ce jeudi 15 novembre n’était donc qu’un avant-goût de l’évènement qui a lieu à l’Hôtel Bouchu d’Esterno jusqu’au 21 novembre.

 

En effet, nombreux étaient les invités (associatifs, institutionnels, élus, soutiens, …) et les amis qui se sont retrouvés en fin de matinée dans le Grand Salon pour donner le coup d’envoi des journées « Israël autrement - un autre regard sur Israël ».

 

Lors de son propos introductif, le Président de France-Israël Dijon, Daniel LEFEBVRE,  n’a pas manqué de souhaiter la bienvenue à tous les participants et de les inviter à découvrir les stands et les conférences proposés tout au long de la semaine.

 

Daniel LEFEBVRE, à la tribune, a souhaité la bienvenue aux invités lors de l’inauguration

 

Se sont succédés ensuite à la tribune Françoise TENENBAUM, Adjointe au Maire de Dijon, Vice-Présidente du Conseil Régional de Bourgogne, Anita MAZOR, Conseiller Culturel à l’Ambassade, qui a présenté les excuses de Son Excellence l’Ambassadeur Daniel SHEK et Charles MEYER, Vice-Président national de France-Israël, représentant le Président Gilles-William GOLDNADEL.

 

Charles MEYER, Vice-Président national de l’AFI, a présenté l’association et évoqué l’actualité


Une délégation de responsables nationaux de l’Association France-Israël avait également fait le déplacement, notamment Michel FULOP, trésorier, Fred ROTHENBERG, secrétaire général, et le Docteur Jean KAHN, secrétaire adjoint.

Un buffet délicatement et magnifiquement réalisé par des femmes de la communauté juive de Dijon était offert aux participants.

 

Parmi les invités (au premier plan), Gilles POISSONNIER et François-Xavier DUGOURD ;
(au second plan), Myriam ISRAËL (MYSRAËL), artiste, présentant les œuvres qu’elles exposent

 

(De gauche à droite) : Françoise TENENBAUM, Henri CUKIERMAN, Madame et le Colonel BARON

 

Stéphane CHEVALIER et Gilles POISSONNIER

 

L’occasion d’une rencontre entre les générations : Monsieur et Madame BLOCH, Pierre TALBI (au centre)

Un lâcher de 60 ballons symbolisant les 60 ans de l’Etat d’Israël a été effectué dans la cour d’honneur de l’Hôtel Bouchu d’Esterno.

A l’issue de l’inauguration, beaucoup s’accordaient à souligner la qualité de ces journées et à considérer ce lancement plutôt réussi à en juger par les témoignages reçus.

 

Le Président Daniel LEFEBVRE aux côtés de représentants d’association

 

(De gauche à droite) Stéphane CHEVALIER, Christophe ORRY, Marie-Françoise BARBOT

 

(Au premier plan) Monique THEBAULT ; (au second plan), Albert HUBERFELD et Léa SANGLER, artiste-peintre.

On notera qu’un livre d’or et à la disposition des visiteurs.

 

« Israël autrement » et l’ensemble des partenaires de l’édition 2007 vous attendent donc nombreux jusqu’à mercredi prochain. Samedi 17 et dimanche 18 novembre, les visites pourront se faire de 10 heure à 18 heures puis de 14 heures à 18 heures les jours suivants.

 

VENDREDI 16 NOVEMBRE 2007 : « Israël autrement » ou comment resserrer les liens entre Israël et la Bourgogne


François Patriat, président de la région Bourgogne, accueillait ce vendredi la représentante de l'Ambassade de France en Israël, Madame Anita MAZOR, au conseil régional, en présence du maire de Dijon, François Rebsamen.

« Les liens économiques entre la Bourgogne et Israël sont insuffisants. Je souhaite que ces flux deviennent bien plus importants que ceux que nous observons actuellement. La Bourgogne est une terre d'histoire et de culture ouverte sur l'international, je souhaite un grand succès à cette semaine dont les enjeux sont majeurs », a indiqué François Patriat. François Rebsamen, pour sa part, a souhaité lui aussi que les liens économiques entre la Bourgogne et Israël soient « relancés », soulignant que les échanges franco-israéliens avaient « doublé en dix ans ».

François REBSAMEN, Anita MAZOR et François PATRIAT, à la rencontre des acteurs économiques locaux

Une conférence à caractère économique s'est tenue dans l'après-midi au conseil régional, en présence notamment d'Henri CUKIERMAN, Président de la Chambre de Commerce France-Israël (CCFI) et de Roger PARTOUCHE, président de la Chambre de Commerce Bourgogne-Israël, devant un parterre de chefs d'entreprises, d'acteurs économiques locaux et quelques étudiants.

 

(au centre, de gauche à droite) : Roger PARTOUCHE et Henri CUKIERMAN

 

« Même à Dijon, Israël a aujourd'hui un problème d'image. Il m'est arrivé de rencontrer des chefs d'entreprise français qui travaillent avec Israël mais qui ne veulent pas que cela se sache, par peur de la réaction de clients provenant de pays voisins. Nous luttons contre ces pays qui contribuent ainsi à mettre Israël au ban des nations », a résumé Daniel LEFEBVRE.

 

 

JEUDI 15 NOVEMBRE 2007 : « Israël autrement » 2007 … c’est parti !

 

 

Albert Benabou, directeur de l'ONIT, à la tribune

 

 

J-1 avant le lancement officiel des journées « Israël autrement » mais une soirée avait déjà lieu ce jeudi 15 novembre 2007 à l’Hôtel Bouchu d’Esterno, devenu pour une semaine le siège de l’amitié entre la France et Israël.

 

.

Vue de la salle

 

 

Daniel Lefebvre, à la tribune, devant les agences de voyage

 

 

Grâce aux excellents liens tissés au fil des années entre France-Israël Dijon et l’Office National Israélien du Tourisme, une rencontre était proposée aux agences de voyage et aux professionnels du tourisme en présence d’Albert BENABOU, Directeur de l’ONIT.

 

Nombreux étaient les participants à avoir répondu présents pour ce qui fut pour une majorité d’entre eux une découverte.

 

Présentation de la destination, explications, réponses aux questions de la salle, présentation d’un film, tombola ont ponctué cette soirée conviviale et agréable au cours de laquelel chacun a pu apprécié la travail de l’ONIT et ainsi faire un pas de plus vers l’amitié réciproque entre la France et Israël.

 

Un grand merci à Isabelle ZANETTI (responsable promotion à l'ONIT) et à Paola MINCHELLA (Alitalia) !

 

Albert Benabou aux côtés des heureux gagnants de la tombola

Un voyage sera proposé dans les prochains mois (premier semestre 2008) par France-Israël Dijon. Un autre pourrait être proposé par l’ONIT avec pour but de rassembler  plusieurs centaines de jeunes de toute la France.

La soirée s’est poursuivie autour d’un buffet.

.

Un beau moment de convivialité et de complicité

 

Un beau moment de convivialité et d’échanges qui – espérons-le – donnera le ton des journées qui débuteront ce vendredi 16 novembre !

 

Une belle surprise de dernière minute en fin de soirée : Anita MAZOR, Ministre-Conseiller aux Affaires Culturelles, auprès de l’Ambassade d’Israël en France, qui représentera demain Son Excellence Daniel SHEK, retenu par un déplacement en Israël aux côtés du Ministre français des Affaires Etrangères nous a fait l’amitié de venir visiter les stands, saluer les participants et de profiter de quelques instants de simplicité et de bonne humeur avec les bénévoles !

 

 

Monique Thébault, Albert Benabou et Daniel Lefebvre

 

Yannick HOPPE et Anita MAZOR, Conseiller culturel,

 

Découvrez bientôt le programme complet de ces journées pour un autre regard sur Israël.


DU JEUDI 15 NOVEMBRE AU MERCREDI 21 NOVEMBRE 2007

 

“Un autre regard sur Israël”


Conférences, expositions, stands, animations, …

Lieu principal : Hôtel Bouchu d’Esterno
1, rue Monge
21000 DIJON

Téléchargez le programme


FRANCE ISRAEL DIJON vous propose, lors des journées "ISRAEL AUTREMENT", un week-end au coeur de la BOURGOGNE.

 Téléchargez le programme du Week-end

Publié dans Dijon

Commenter cet article